Les lavoirs

Borest: le lavoir de la fontaine Saint-Martin

Il s’agit d’un bassin en contrebas de la fontaine, avec deux toits en appentis de gauche et de droite, et des murs de trois côtés, sauf vers la Nonette. Le bassin se situe à la même hauteur que la source voisine, et des escaliers permettent d'y accéder : du fait que l'on ne peut pas contourner le bassin à l'intérieur du lavoir, il faut deux accès différents.

lavoirborest

Fontaine-Chaâlis: le lavoir

Deux lavoirs sur la Nonette, près du pont de la RD 126 (non reconstruit), et à côté du pont au sud de la Grande rue (photo). Il dispose d'un toit en appentis couvert de tuiles plates, abaissé vers la rivière comme c'est l'usage. Les murs sont en pierre, mais s'arrêtent à l'hauteur de moins d'un mètre. Au-delà, les parois sont en lattes, tout comme le sol : il s'agit là d'une particularité locale.

lavoirfontaine-chaalis

Montlognon: le lavoir

Deux lavoirs, sur le ruisseau de la fontaine Sainte-Geneviève, au bout d'une sente en herbe qui part du chemin du Marais, et sur la Nonette, à côté du pont de la rue du Moulin (voir photo) en face de la scierie. Le premier est un édicule en brique avec un toit en tuile, dont l'ouverture sur le ruisseau est tournée vers deux propriétés privées. Le second est un simple abri en charpente, avec un toit en appentis couvert de tuiles plates et des parois latérales en lattes.

lavoirmontlognon

Ognon: le lavoir

Un lavoir est construit en 1858 , sur un terrain privé sous réserve que la commune laisse la jouissance de ladite fontaine pendant une trentaine d’années au propriétaire des lieux. Celui-ci s’engageait à l’entretenir en bon état et à réserver continuellement les six premières places pour les habitants d’Ognon. Le lavoir est devenu propriété de la commune en 1888.

Il a abrité de nombreuses lavandières venues rincer leur linge. Il était courant de les voir traverser le village avec une ou deux lessiveuses de linge sur leurs brouettes. Aujourd’hui, il est à l’abandon et vous n’entendrez plus les conversations des lavandières accompagnant le bruit des battoirs, mais un silence à peine troublé par le murmure léger de l’eau.

lavoir-ognon

Pontarmé: le lavoir

Lavoir sur la Thève, à l'est du pont de la RD 1017 : C'est une plate-forme couverte par un toit en appentis et protégé par des murs au sud et à l'est. Ce lavoir bâti pendant la première moitié du XIXe siècle est le dernier des quatre lavoirs du village qui subsiste.

lavoirpontarme

Thiers-sur-Thève : le lavoir

Lavoir communal rue de Senlis sur la Thève. Lavoir communal rue de Senlis sur la Thève.
Voir le lien suivant : Le lavoir sur Wikipédia

lavoirthierssurtheve.jpg