Depuis quelques temps, de plus en plus de cas de vandalisme sont recensés partout en France, principalement dans l’Ile-de-France. En effet, des actes de vandalisme sont orchestrés quotidiennement et se portent surtout sur la destruction de biens publics mais également les biens des particuliers comme les voitures et les autres véhicules qui sont garés dans les rues.

L’un des exemples de cela est certainement ce qui s’est passé pendant la nuit du mercredi 20 mai puisque la voiture de l’élu PS de Creil, Jean-Claude Villemain a été incendiée juste devant son domicile.

D’après les témoins, l’incendie aurait été provoqué volontairement puisque des jeunes ont été aperçus alors qu’ils étaient en train de s’enfuir, ce qui démontre surtout un acte de vandalisme qui est à la limite de la barbarie. D’ailleurs, la voiture du maire de Creil, un Renault Scénic qui était son véhicule de fonction était totalement détruite à cause de cela.

Un acte de vandalisme qui a causé d’autres dégâts

Selon les dires du maire de Creil, lui et sa femme ont été réveillés par les voisins après que ces derniers ont entendu des bruits d’explosions, mais aussi constaté des flammes impressionnantes qui s’élevaient à plusieurs mètres et qui dévoraient la voiture.

Après cela, les pompiers ont été alertés, mais n’ont pas pu intervenir puisque le feu a également touché un compteur à gaz. De ce fait, le Gaz Réseau Distribution France ou GRDF a dû être appelé afin qu’il puisse régler le problème lié au gaz et ce, en coupant l’alimentation, ce qui a privé 450 foyers de gaz.

Une fois que le gaz était coupé, les pompiers ont donc pu sécuriser le quartier en maitrisant le feu et en prenant quelques précautions comme le fait d’arroser les façades des maisons avoisinantes et en évacuants les personnes qui habitaient près de la source des flammes.

Le maire de Creil a déjà été victime d’un acte similaire en 2019

Il faut préciser que cet acte de vandalisme qui était arrivé au maire de Creil n’était pas la première puisqu’il a déjà été victime d’un cas similaire en décembre dernier, plus précisément le 20 décembre 2019 durant lequel sa voiture a été également incendiée.

Cependant, le maire n’a pas été perturbé par cette situation puisque cela a même pu renforcer ses convictions politiques, surtout en ce qui concerne la mise en place du couvre-feu à cause du coronavirus, qui d’ailleurs est certainement la source du problème car certaines tranches de la population ne l’acceptent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *